Encore un accident venu de l’espace. – Rayons gamma

Une information qui est peut-être passée inaperçue il y a quelques semaines, mais qui tend à prouver que notre fragilité technologique et sociétale est bien réelle.

Des chercheurs japonais n’ont trouvé qu’une seule explication aux traces de rayonnement trouvées dans la structure de bois de cèdre datant de l’année 774.

Un formidable rayonnement Gamma de quelques secondes a touché la terre à cette époque. Ce, sans affecter la population humaine (tout du moins pas de manière mesurable dans les récits de l’époque).

Il n’en reste pas moins, qu’une telle émission de rayonnements se produisant aujourd’hui détruirait les infrastructures énergétiques ainsi que la plupart des matériels électroniques.

Là encore, comme pour les petites météorites, il y a peu de chance qu’un tel sursaut puisse être détecté suffisamment en amont et peu de solutions, y compris pour des appareils éteints.

La perturbation électromagnétique a été extrêmement violente à l’époque et a touché tout l’hémisphère nord. Elle nous aurait laissé technologiquement, peu de chance.

Un tel sursaut Gamma, lié à la collision de deux trous noirs à plusieurs années-lumière (ou tout événement astronomique de grande ampleur) peut se produire à tout moment.

La prévention en est donc difficile, seule la préparation à survivre aux conséquences de l’événement semble être une solution acceptable.

Que ce soit se rappel historique inattendu, ou bien la chute d’un astéroïde en Russie, ces deux événements venus du ciel, doivent nous rappeler à la réalité.

Des événements improbables ou perçus comme tels, se produisent plus souvent que nous ne le croyons.

Ce contenu a été publié dans Actualités, Energie, Espace, Fragilité Technologique, New Category, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *