1.3 Zones d’habitat

Vous devez vous préparer en tenant compte encore une fois du contexte général dans lequel vous vous trouverez au moment où vous serez en difficulté et prendre conscience que le bord d’une route de campagne la nuit en zone rurale et en plein hiver peut devenir un endroit très inhospitalier. Il s’agit donc de bien intégrer ces différents contextes de survenue dans le choix toujours limité du matériel que vous pouvez transporter.

Zone urbaine : vous disposez de toutes les facilités théoriques que peut offrir une ville, mais aussi de toutes les difficultés que sont généralement l’absence de matériel spécifique, l’ampleur que peuvent prendre certains événements, les problèmes de déplacement en cas de crise, voire dans les cas graves les risques liés aux troubles sociaux. De fait la zone urbaine (ou la zone rurale) est parfois une des plus compliquées en terme de survie. La zone urbaine est l’endroit où votre EDC et votre GHB feront merveille que vous décidiez de vous déplacer, ou bien de vous confiner ou de rester sur place. En effet la zone urbaine ne facilite pas toujours les déplacements que ce soit à pied ou en voiture, soit par le fait d’encombrement pour les véhicules, soit par les risques humains qu’elle recèle (émeutes, mouvements de foule en cas de panique, agression dans certains cas)

Zone rurale : Vous n’êtes jamais loin de la civilisation, mais juste assez pour qu’une panne de voiture sur une route un peu isolée un soir d’hiver puisse vous mettre en difficulté, voire en danger. Et ne comptez pas toujours sur le portable pour vous en sortir. Encore une fois, la particularité de la plupart de vos déplacements en zone rurale, est qu’il ne se font pas sac au dos, mais sont à l’origine une simple traversée de quelques longues minutes en voiture. La zone rurale est la zone ou votre Kit de Survie Véhicule ainsi que votre EDC et GHB feront là aussi des miracles. La zone rurale est une zone où la relative proximité des secours fera souvent privilégier une stratégie de déplacement.

Zone isolée : C’est plutôt ici, un endroit ou vous devriez avoir prévu de vous rendre (vous pouvez aussi en traverser lors de certains trajets en voiture) et correspondu plutôt à des régions ou vous iriez en randonnée faire du camping sauvage. La différence par rapport à la zone rurale est le risque d’absence de réseau téléphonique mobile, l’absence de route (ou leur rareté), des déplacements à pieds sur de longues distances avant de trouver de l’aide (10 km en montagne par exemple), le besoin de se repérer (se tromper de vallée peut faire perdre beaucoup de temps et d’énergie).

La bonne nouvelle est que dans la majorité des cas (hors de quelques endroits en France que vous pouvez traverser en voiture par hasard) vous aurez avec vous un minimum de matériel. Les scénarios a envisager seront souvent différents et le « lot de survie » finalement moins compliqué à envisager. Ici par contre, trouver du secours, s’est parfois attendre sur place au lieu de se déplacer.

Zone désertique : Disons qu’il n’y en a pas en France et que ce n’est pas le sujet premier de ce site. La zone désertique est une zone ou votre possibilité d’obtenir des secours rapidement est proche de zéro et où vous pouvez vous retrouver dans des situations de survie absolue. La bonne nouvelle est que vous aurez préparé sauf cas très particulier ces voyages et expéditions dans des endroits inhospitaliers et que dans les cas réellement imprévus, chute d’aéronef ou naufrage par exemple, des lots de survie auront été même « légalement » prévus pour vous.

En résumé,

L’endroit où vous êtes le moins préparé est souvent celui où vous êtes le plus proche de chez vous.

Que les probabilités voudront certainement que les incidents se produisent là où vous passez le plus souvent et vous ne faites plus attention à l’isolement (cette départementale que vous utilisez depuis 15 ans), en clair l’habitude réduit la conscience du danger ou de l’inconfort potentiel.

Si vous voulez aller plus loin

  • Observer vos déplacements quotidiens, ou récurrents
  • Retrouver pour chacun les types de zones et identifiez quelques scénarios, pannes, grèves (?), accident. Que se passerait-il ?
  • Comment prévenir les secours sans portable à partir de ces différentes zones ?
  • Imaginez comment rentrer chez vous si cela est possible (déplacement), mesurer le temps, tenez compte du froid et de la pluie ainsi que de la nuit. Imaginez ce que cela donne avec 40° à l’extérieur.
  • De quoi auriez-vous besoin ? Faites une liste correspondant à cette idée de rentrer chez vous à partir de points géographiques que vous connaissez : lieu de travail, école, gare.

Essayer aussi avec les scénarios suivants :

  • Imaginez-vous sur une route de montagne, en panne l’hiver sans téléphone portable avec de grosses chutes de neige à venir alors que vous revenez tranquillement d’un rendez-vous chez un client.
  • Imaginez-vous sur la même route à l’automne par 3° extérieur obligés d’aller chercher du secours suite à un accident alors que vous rentrez en famille de chez votre tante Henriette.
  • Une grève vous bloque à l’autre bout de la banlieue parisienne alors que vous rentrez d’un rendez-vous client, il est 20:30 et il fait froid.

Pour la suite : les différents scénarios

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *