1.1 Le concept de préparation

 

Le concept de préparation

La préparation individuelle, familiale et collective est un concept relativement nouveau en Europe et peut être plus encore en France.

 

Habitué à un discours très protecteur des pouvoirs publics, voire l’omnipotence de l’Etat en la matière, le citoyen français découvre bien tard que toutes sortes de situations peuvent le placer durant quelques heures, quelques jours, en situation difficile, inconfortable, ou tout simplement de survie dans le pire des cas.

Doté heureusement d’un climat assez tempéré, dans une zone calme, sans tempêtes ou si peu, des mini tornades très limitées dans leurs effets, des zones sismiques présentant un risque réel mais peu perceptible au quotidien et de moyens de secours assez nombreux en temps normal, le français n’est pas soumis comme d’autres citoyens vivant sous des climats moins sereins, à devoir penser à sa survie au quotidien à plusieurs dizaines de kilomètres des premiers secours.

Mais la France n’est pas à l’abri de catastrophes naturelles de grandes ampleur, de phénomènes sociaux ou de leurs conséquences et il faut se souvenir a ce titre, que même les états les mieux équipés et les plus prévoyants, ne peuvent en situation de crise réelle, s’occuper de tous immédiatement. Pire encore, il faut être conscient que l’impréparation de la population, rajoute bien entendu beaucoup de travail à des équipes de secours déjà débordées.

C’est à cela que sert la préparation individuelle et collective. Ce site souhaite donc :

  • Faire comprendre que la préparation individuelle et collective est une nécessité
  • Qu’elle ne requiert pas d’investir beaucoup d’argent (même si beaucoup de « préparés » investissent un minimum dans leur matériel)
  • Qu’elle repose sur beaucoup de bon sens
  • Qu’elle n’est surtout pas réservée à une élite de survivalistes sur-entrainés
  • Qu’être prêt est un acte citoyen tout aussi important que la connaissance des gestes qui sauvent

Il s’agit en fait de répondre quelques jours à une situation d’inconfort, souvent d’inconfort, plus de que de survie proprement dite, avec des moyens existants naturellement dans votre environnement immédiat ou bien que vous aurez spécialement rassemblé et préparé à cet effet.

Avoir fait un peu cet inventaire est déjà de la préparation, de même que respecter quelques consignes simples : avoir quelques réserve d’eau potable en permanence, une radio à pile (ou manivelle), quelques boîtes de conserves, des médicaments d’avance en cas de maladie.

Des conduites et conseils simples qui permettront de vous satisfaire de cet inconfort, sans jamais le transformer en une situation critique qui deviendrait dangereuse pour vous et vos proches et mobiliserait dès lors les secours s’ils sont encore disponibles.

Loin de la formation à la survie, la préparation est réalisable sans entrainement particulier et prend en compte l’environnement immédiat et concret dans lequel nous évoluons.

Sur ces premières pages

Nous établiront la notion de scénarios, réalistes, en en faisant la base de vos besoins de préparation. C’est bien entendu à travers ces scénarios que vous pourrez réfléchir aux problèmes rencontrés. Je vous proposerais un cadre formel et rationnel pour aborder ces thèmes. Chaque cadre ou contexte proposé sera un moyen aussi de présenter les causes, les conséquences et les solutions les plus naturelles pour s’en sortir.

Vous apprendrez à évoquer des scénarios crédibles pour vous, dans lesquels vous seriez conduit à gérer un inconfort majeur et potentiellement dangereux et à envisager des solutions simples.

La suite : Nous allons maintenant voir qu’elle sont les types de situation auxquelles vous pouvez être confronté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *