1.2 Inconfort et survie

 

La préparation pour quelles situations

Puisque nous commençons, rappelons une définition de la préparation :

Pouvoir faire face seul, ou en groupe, sans l’aide des pouvoirs publics, à des situations potentiellement dangereuses durant une période de temps suffisante pour permettre la disparition des conditions extérieures ayant provoqué cette situation dangereuse ou d’attendre dans de bonnes conditions les secours organisés.

Votre préparation doit vous permettre d’éviter de passer à une catégorie de danger supérieure à la situation d’origine, voire à réduire autant que possible les risques pour vous et vos proches.

Il faut donc considérer dans cet ordre :

Les situations d’inconfort qui sont des situations qui n’entrainent pas de risque particulier, mais pourraient être plus agréables à vivre si seulement vous disposiez d’un minimum de matériel. En panne sous une pluie battante, le secours d’un simple poncho en plastique peut rendre la situation moins désagréable à défaut d’en faire une partie de plaisir.

Les situations d’inconfort dangereux sont des situations où sans actions réelles de votre part, les causes de cet inconfort vont entrainer dans un délai plus ou moins long des conséquences dangereuses pour votre vie. C’est par exemple le cas d’une exposition à un froid modéré (0°) avec un vent faible, sans vêtements adaptés. Quelques minutes, une heure et vous survivrez certainement – ce ne sera peut être pas le cas d’une nuit complète. Manquer d’eau potable quelques heures ne pose pas de gros problèmes, mais 48 heures deviendront très limite en terme de sécurité, surtout si nous parlons d’enfant en bas âge. Ce sont souvent les cas typiques où la préparation, le matériel disponible, les connaissances s’avèrent les plus utiles pour réduire le risque, augmenter la durée durant laquelle vous pouvez attendre les secours et au final les situations où la préparation est la plus utile. L’essentiel des scénarios étudiés relèvera de ces situations. Attention, ces situations se présentent souvent effectivement comme un simple inconfort, jusqu’au moment ou il apparait évident qu’elles vont durer bien au-delà du temps que vous aviez estimé et que vous perceviez que vous allez vous trouver au final en situation dangereuse voire en situation de survie.

Les situations de survie sont des situations immédiatement dangereuses où votre vie est menacée dans un délai très bref. Elles résultent soit immédiatement de l’événement déclencheur, soit de ses conséquences. Ces situations demandent une réelle préparation physique, mentale et technique lorsqu’elles se présentent. Ce sont des situations d’inconfort total, dans lesquels vous devrez mobiliser dans de très brefs délais toute votre énergie pour repasser à un simple inconfort dangereux …..Vous aurez au moins gagné du temps, laissant aux secours le temps de vous rejoindre ou de s’organiser. Il s’agit ici de passer de quelques minutes de durée de vie à quelques heures ou quelques jours.

Résumé

Ce sont les situations d’inconfort dangereux, plus que les situations de survie, que nous allons apprendre à gérer en priorité (sans négliger toutefois ces dernières). L’objectif étant d’entrer dans la survie le plus tard possible ou bien à l’inverse de ramener une situation de survie à une situation, disons, très inconfortable au pire.

Les situations d’inconfort dangereux sont celles qui sont les plus susceptibles de compliquer le bon fonctionnement des secours en cas de catastrophe, d’événements météo destructeur ou dangereux. Tous ces gens bloqués sans matériel dans une tempête de neige sur l’autoroute ne devraient pas être un problème, au moins durant quelques heures, s’ils savaient comment réagir, s’il disposaient d’un minimum de matériel dans leur voiture.

C’est cet aspect que vous devez intégrer, une situation somme toute banale, que vous n’aviez pas envisagée ou bien comprise, vous met soudain en situation de devoir « survivre » à plus ou moins long terme : minutes, heures, jours. (Au delà de ce délai, il s’agit réellement de situations exceptionnelles que nous ne traiterons pas dans cette première partie).

Vous comprenez dès lors tout l’objectif de la préparation : vous aider à transformer une situation de danger ou d’inconfort dangereux dans une situation d’inconfort pouvant durer suffisamment longtemps pour permettre l’arrivée des secours organisés.

Pour aller plus loin :

  • Imaginez plusieurs situations d’inconfort dangereux et leurs origines potentielles
  • Imaginez leur durée ?
  • Que feriez-vous pour améliorer votre situation et la rendre plus « confortable » ?

Pour la suite : Les zones où se produit l’événement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *